Louise, Rosa, Angela...et les autres.

Cinéma Le LIDO, théâtre de L’UNION, CDN du Limousin
mercredi 8 septembre 2010
popularité : 22%

Femmes à vif. Femmes insoumises

Femmes à vif. Comme on le dit de la mémoire.

Moquées et muselées.

Violées de toutes les guerres en totale impunité.

Vilipendées et humiliées.

Bernées, droguées et prostituées.

Victimes de pratiques et d’idéologies rétrogrades.
Et effacées d’un trait rageur de l’Histoire ou si malmenées qu’on les a condamnées à l’ombre.

Qui se souvient de Rogelia Cruz, Miss Guatemala 59, enlevée, violée et équarrie par les Escadrons de la Mort en 1968 pour avoir défendu les idéaux de justice et de fraternité ?

de Djamila Boupacha, Algérienne de 22 ans, séquestrée, torturée, violée avec une bouteille par des militaires français, en 1960 ?

de Madeleine Pelletier, internée d’office et morte dans un asile d’aliénées en 1939, après un procès pour provocation à l’avortement ?

Femmes insoumises. Car, depuis toujours, elles ont osé faire entendre leur voix et ont bravé les interdits, les Flora Tristan, Emma Goldman, Voltairine de Cleyre, May Picqueray...

Depuis toujours, elles se sont levées, souvent seules, pour défendre leurs droits, dire non à leur exploitation, leur soumission. Des Pétroleuses de la Commune aux Mères argentines de la Place de Mai en passant par les « penn sardin » bretonnes et les « Mujeres libres » espagnoles. Et si quelques-unes, Louise, Rosa, Angela...sont entrées dans la légende, la plupart ont sombré dans l’oubli.

A toutes ces anonymes qui ont lutté pour que les femmes ne soient plus « les serves de l’Histoire », nous souhaitons rendre hommage à travers cinéma, théâtre, chansons...

Alors, arrêtons-nous quelques instants pour écouter leurs cris de révolte, leurs mots porteurs d’espoir, leurs éclats de rire aussi. Car « c’est un grand bonheur et une grande rigolade de se battre ! Nous avons toutes à gagner de lever la tête, tout le monde, tous les opprimés de la terre »

Carole Roussopoulos


Commentaires  forum ferme