"Lumumba, la mort du prophète" de Raoul Peck et "Thomas Sankara" de Balufu Bakupa-Kanyinda

en présence de Bruno Jaffré, auteur de "Biographie de Thomas Sankara"
dimanche 22 juillet 2012
popularité : 15%

1- Lumumba, la mort du prophète de Raoul Peck

Commentaire et voix off : Raoul Peck

Haïti 1991 Documentaire 69mn

Du côté du Katanga, on dit qu’un géant est tombé.

Patrice Lumumba devient à trente six ans, le 30 juin 1960, le premier chef de gouvernement du Congo, nouvellement indépendant. Refusant de composer avec l’ex-colonisateur belge, il choisit de se débarrasser de la tutelle européenne, de lutter contre la corruption et de réorganiser la répartition des ressources du pays mais doit, très vite, faire face à la sécession de la province de Katanga et aux convoitises économiques et politiques régionales, nationales et internationales. Son pouvoir durera deux mois. Il est désavoué, révoqué, arrêté et exécuté dans d’atroces conditions...

Raoul Peck s’efforce de nous transmettre émotion et révolte face à un homme sacrifié par l’Histoire. Il mêle à cette évocation ses propres souvenirs d’enfance ce qui lui permet d’échapper à la sécheresse du documentaire historique. Ainsi, sans tomber dans la confusion, il mène un travail d’historien, de journaliste, de poète, et creuse à la fois l’Histoire et le mythe, provoque la réflexion, donne les clés de sa propre implication.

Raoul Peck

Raoul Peck est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma haïtien. Il a vécu en Afrique et fait ses études en Allemagne où il obtient le diplôme de l’académie du film de Berlin. Cinéaste engagé, il s’intéresse à tout ce qui agite et déchire le tiers-monde. Il a notamment réalisé deux films qui retracent l’histoire de Patrice Lumumba et son rôle dans l’indépendance du Congo. Il a également été Ministre de la culture de la République d’Haïti de 1995 à 1997 et il est l’actuel président de la Fémis.

Filmographie

2005 Quelques jours en avril

2000 Lumumba

2000 Le Profit et rien d’autre ou : réflexions abusives sur la lutte des classes (ce film sera présenté le 13 octobre au Théâtre de L’Union à 15h)

1998 Corps plongés

1994 Haïti.Le silence des chiens
1992 Lumumba.La mort du prophète

2- Thomas Sankara de Balufu Bakupa-Kanyinda

Documentaire France 1991 24mn

Présenté par Bruno Jaffré

Le soleil ne se couche jamais. C’est l’homme qui s’éloigne de la lumière. N’oublie rien en chemin. Que la mémoire soit notre anneau de fer.

De 1983 à 1987, l’ex Haute-Volta, devenue indépendante en 1960 et baptisée, en 1984, Burkina Faso - Pays des hommes libres et dignes -, connaît des bouleversements politiques, sociaux et économiques sans précédent en Afrique Noire : c’est « La Révolution Burkinabé » menée par le Capitaine Thomas Sankara. Mais le 15 octobre 1987, Sankara est assassiné par des soldats aux ordres de ses plus proches « compagnons de la Révolution ».

Difficile de faire le portrait d’une figure aussi emblématique que Sankara. Mais Balufu Bakupa-Kanyinda réussit à éviter pas mal de pièges et le portrait éclaté qu’il nous propose, d’une « subjectivité assumée », nous dévoile son personnage par petites touches, à travers les témoignages de ses proches. Puis, à l’album de famille succèdent les prises de parole de Sankara et l’intervention de quelques personnalités qui permettent de découvrir ce qu’a été la « Révolution Burkinabé », apportant l’espoir d’un monde différent.

Le film de Balufu Bakupa-Kanyinda a été réalisé dans l’urgence en 1991. Dès 1989, au premier FESPACO après l’assassinat de Sankara, où personne ne souhaitait parler de lui, l’idée de ce documentaire a germé chez le réalisateur. Mais il s’est heurté à bien des difficultés, en particulier financières. Seul Channel 4 a accepté de financer une version courte alors qu’il souhaitait un long métrage. Le film a été présenté au FESPACO 1993.

Bruno Jaffré

Ingénieur de recherche dans une grande entreprise, il a fondé et dirigé pendant 15 ans une ONG de coopération internationale.
En juillet 1983, il rencontre Thomas Sankara, quelques jours avant son arrivée au pouvoir. Après un premier ouvrage dressant le bilan de la révolution burkinabé en 1989 et une première version de la biographie de Thomas Sankara en 1997, il n’a cessé depuis de poursuivre ce travail, notamment en effectuant de nombreux séjours au Burkina Faso. Il est un des animateurs du site http://www.thomassankara.net


Commentaires  forum ferme