Témoignage de Michel Boujut paru dans L’Echo du 09 mai 06

Michel Boujut : critique de cinéma et déserteur de l’Algérie
lundi 29 mai 2006
popularité : 17%

En quoi cette manifestation et cet hommage sont-ils importants à vos yeux ?

Parler, honorer, commémorer, ce n’est pas poussiéreux. Cela prend un sens aujourd’hui, par rapport à ce qui se passe à l’immigration, Le Pen, De Villiers, Sarkozy. L’exemple de ces gens, ultra-minoritaires, qui ont eu le courage de se dresser contre cette guerre infâme, de dire non, c’est important pour tout le monde. Tant de gens baissent la tête. Cela rend une espèce de dignité que les différents pouvoirs ont bafouée. Un ferment existe et qui ne demande qu’à se réveiller. Le non à la Constitution européenne, le non au C.P.E., le non au rôle positif de la colonisation dépassent leur contexte. Rendre hommage à Fanton, Romanet et Meunier, c’est retrouver nos racines, notre histoire, une certaine fierté de la résistance.


Commentaires  forum ferme